Salle de bain

La salle de bain, bien que souvent l’une des pièces les plus compactes de la maison, nécessite une attention particulière lors de la rénovation d’un appartement ou d’une maison. L’aménagement doit être pensé de manière à répondre à vos routines quotidiennes et à la composition de votre famille. Des éléments tels que la position des fenêtres, l’arrivée d’eau et les réseaux électriques doivent être pris en compte. Chez ArchiProBat, nous vous aidons à considérer tous ces aspects avant d’entreprendre la rénovation de votre salle de bain.

VOTRE PROJET

Add Text or HTML
Add Text or HTML
Add Text or HTML
Add Text or HTML

Comment rénover une salle de bain ?

1. Définir l’ambiance de la pièce

Pour réussir la rénovation de votre salle d’eau, vous devez bien sur penser à l’ambiance que vous souhaitez lui donner ! Cosy, moderne, ludique, zen, nature… (Liens vers réalisations correspondantes) … tant de possibilités qui peuvent vous combler.

  • Aux couleurs : douces, pastels ou vives, elles influenceront l’esprit de votre espace ;
  • Aux meubles : fonctionnels et à votre goût ;
  • A la robinetterie : son style, mais aussi sa sécurité ;
  • Aux accessoires : serviettes, plantes, crochets, etc. Plein de détails indispensables pour refaire le look de votre salle de bain !

2. Douche ou baignoire ?

Lorsque le projet d’une réfection de salle de bain prend vie, la question du choix entre douche et baignoire est inévitable. Cela participe à la future décoration de votre pièce, mais la décision doit aussi prendre en compte certaines caractéristiques techniques (prix, surface disponible, usage, …).

Vous pensez certainement à une troisième possibilité : la douche à l’italienne. Cette option est très plébiscitée actuellement, par sa praticité et sa modernité. De plus, elle est particulièrement adaptée aux personnes âgées ou aux enfants. Cependant, ce type de douche nécessite une surface presque aussi grande qu’une baignoire, et des travaux d’installation conséquents. Mais des solutions existent pour limiter les travaux d’installation d’une douche à l’italienne.

Pour bien choisir, prenez donc en compte ces différents critères :

  • La superficie de votre pièce : si votre pièce est très petite, une baignoire – même d’angle – semble contre-indiquée ;
  • Vos habitudes : si vous ne prenez jamais de bain, installer une baignoire n’est pas orcément judicieux, même si vous avez de la place ;
  • Votre budget : la différence de prix entre une douche et une baignoire peut être conséquente, notamment lorsque l’on tient compte de la pose.

3. Sélectionner des revêtements adaptés

La salle de bain est une pièce assez humide. Il est donc nécessaire de choisir avec attention les revêtements qui seront installés lors de la rénovation. De manière générale, le carrelage et la mosaïque – accompagnés d’un système de protection à l’eau sous carrelage – sont les matériaux les plus résistants aux éclaboussures et aux tâches. Ils seront donc à privilégier près des points d’eau. Pour le reste de la pièce, plus de possibilités s’offrent à vous : peinture, pierre, et même bois, à condition de s’assurer qu’ils supportent les conditions hygrométriques des lieux.

Quel que soit le revêtement choisi, de nombreuses options de coloris et motifs seront disponibles, pour s’accorder au mieux à la future ambiance de votre salle de bain.

4. Penser à l’aménagement et à l’usage de la pièce

Dans cette pièce aux dimensions souvent réduites, l’organisation doit être parfaite. Dans le cas d’une rénovation de studio, par exemple, cette question est d’autant plus importante. Prévoir d’y installer des rangements et des dispositifs astucieux, en plus de vos meubles de salle de bain, peut vous permettre de profiter pleinement de cet espace.

Un sèche-serviettes à proximité de votre baignoire ou douche, une porte coulissante au miroir intégré, des rangements modulaires, une double vasque etc. sont autant d’éléments qui peuvent vous faire gagner de l’espace et un bon confort de vie.

L’éclairage a également une grande importance dans une salle de bain, notamment si elle ne possède pas de fenêtres. Les fabricants sont très innovants en matière de procédés d’éclairage et d’installation électrique, et créent de nombreux produits pour vous permettre d’éclairer votre quotidien : spots encastrés au plafond, appliques murales, illusion d’éclairage grâce au miroir, …

Comment recouvrir un carrelage de salle de bain ?

Afin de recouvrir un carrelage d’une pièce d’eau, la première étape consiste à le décaper, à le nettoyer et à le sécher. Une fois ces étapes accomplies, vous pouvez passer à la pose d’un nouveau revêtement telle que de la peinture. Vous pouvez choisir entre du papier peint, du carrelage, de la peinture ou encore un revêtement mural en matière synthétique.

5. Considérer les spécificités liées à la rénovation d’une pièce d’eau

La salle de bain est une pièce complexe à rénover, car des réseaux à risques (eau et électricité) cohabitent, ce qui implique souvent l’intervention de professionnels experts sur le sujet.

La gestion de l’humidité

La salle de bain, ou salle d’eau, est la pièce la plus humide de votre habitation. Outre l’arrivée et l’écoulement des eaux qui doivent être soignés, vous devez prendre en compte la vapeur d’eau. Pour un espace parfaitement sain, assurez-vous :

  • Que tous les matériaux, du sol au plafond, ont des propriétés autorisant leur installation dans des pièces humides.
  • Que les professionnels qui réalisent vos travaux de salle de bain ont le souci du détail. Les finitions sont très importantes, afin de prévenir les infiltrations notamment (joints, traitement adapté des matériaux, etc.)
  • D’installer un système de ventilation adéquat et donc une bonne aération. Un système d’évacuation automatisé est un vrai plus, et disposer d’une fenêtre dans cette pièce est le meilleur moyen de renouveler l’air saturé en humidité. Grâce à une fenêtre on peut facilement contrôler le niveau d’humidité mais cela nous permet également d’obtenir une lumière naturelle.

Une sécurité exigée

L’humidité n’est pas le seul souci dans votre salle d’eau. Les arrivées et départs d’eau, côtoyant le réseau électrique, ils doivent en effet soigneusement être séparés, et cela conditionne la configuration de votre espace.

  • Au niveau électrique, diverses précautions sont mises en place par nos professionnels pour vous assurer un espace sûr : distances réglementaires entre les points d’eau et les prises électriques, sécurisation des interrupteurs, inaccessibilité des appareils électriques depuis la douche ou la baignoire, etc.
  • Pour le réseau d’eau, une installation parfaitement étanche est évidemment indispensable pour prévenir tout risque de fuite ou d’infiltration.
  • Enfin, pensez à la sécurité de votre robinetterie. Si vous avez des enfants notamment, un robinet thermostatique préviendra tout risque de brûlure, et évitera donc bien des désagréments !